Les deux principes précédents étaient centrés sur ce qui doit mourir ; en revanche, il existe aussi des situations potentiellement génératrices de vie, mais dans lesquelles la vie qui veut émerger risque d’être entravée par diverses formes d’attaques. Ces attaques peuvent prendre la forme de résistance au changement, de cynisme, de jeux de pouvoir, de désirs de contrôle, de guerres de territoire, de modèles mentaux rigides, etc.

Comment réduire ces attaques contre la vie, pour la protéger jusqu’à ce qu’elle devienne assez forte pour émerger ? Une première étape consiste à être conscient et honnête avec soi-même*, en identifiant quand ces attaques viennent, parfois inconsciemment, principalement de nous, même lorsque nous sommes nous-mêmes des initiateurs et des promoteurs de la transformation.

Une fois que nous avons acquis cette conscience, plutôt que de nous blâmer et de nous condamner, nous pouvons choisir d’accueillir les parties de nous qui tentent de « défier » la vie qui veut émerger.

 

Quelques exemples de réduction des atteintes à la vie :

 

  • Augmenter l’écoute de soi et des autres, pour détecter les attaques dans l’œuf ;
  • Lire le système d’acteurs et de pouvoir qui régit la transformation pour rendre claires et explicites les limites du rôle, du pouvoir et de l’autorité dans le processus, afin de protéger la vie qui émerge ;
  • Maintenez l’attention des personnes, des équipes et de l’organisation sur la raison d’être et l’intention et assurez-vous que les actions sont alignées sur celles-ci ;
  • Promouvoir l’écoute (ré)générative et la parole (ré)générative comme mode d’interaction par défaut dans votre équipe ;
  • Encourager la pensée créative et remettre en question les préjugés, les stéréotypes et les modèles mentaux à l’œuvre dans l’équipe et l’organisation, souvent ancrés dans la culture.
  • Récompenser la collaboration et la coopetition, décourager ou même sanctionner la compétition pour son propre intérêt et la compétition narcissique ;
  • Promouvoir des processus de décision collectifs et participatifs ;
  • Evoluez vers la délégation et la subsidiarité comme principes fondamentaux de fonctionnement de votre organisation, et remplacez le contrôle par la transparence et la responsabilité.

 

Ces articles sont un peu comme notre « calendrier de l’Avent ». Ils paraîtront deux fois par semaine, les mardis et jeudis sur notre blog, le prochain étant le 16 décembre.