Nous sommes à un moment crucial de l’histoire de l’humanité. Nous savons quel est le problème : nos activités humaines, depuis le début de la révolution industrielle, ont de plus en plus dégradé nos milieux de vie, ce qui a entraîné un dérèglement climatique (réchauffement de la planète, ouragans plus fréquents et plus violents, inondations, incendies de forêts extrêmes…) et une érosion de la biodiversité dans le monde entier.

Nous savons également à quoi devront ressembler les solutions, ce qu’elles devront impliquer : à partir de maintenant, et à l’avenir, nos activités humaines devront fonctionner en symbiose avec les écosystèmes naturels, plutôt que contre eux. En fait, étant donné l’ampleur de notre impact sur la nature jusqu’à présent, nos activités humaines devront faire plus que cela ; plus que préserver la nature, plus qu’être « durables » : elles devront aussi, dans une certaine mesure, contribuer à restaurer une partie du capital naturel que nous avons dépensé, une partie des écosystèmes que nous avons érodés, alors même que nous, les humains, dépendons d’eux pour notre propre survie.

Nos activités humaines devront donc être RÉGÉNÉRATIVES.

La tâche qui nous attend peut sembler décourageante, impossible. L’ampleur des transformations requises peut sembler si écrasante qu’il pourrait être plus facile de minimiser le problème réel, ou de chercher une échappatoire, aussi folle qu’elle puisse paraître, comme de s’envoler vers Mars et d’y fonder une nouvelle colonie humaine.

Au début des années 60, lorsque JFK s’est fixé pour objectif d’envoyer un homme sur la Lune, tout le monde pensait que ce serait impossible. Pourtant, son intention a galvanisé son pays, et bientôt

de nombreux efforts ont convergé de toutes sortes de domaines pour s’engager dans une démonstration d’intelligence collective sans précédent, qui a conduit à l’alunissage de Neil Armstrong en 1969.

Aujourd’hui, nous sommes à un tel « moment de lune ». Pourtant, Bezos, Musk et les autres ont tout faux. L’étoile que nous devons atteindre n’est pas là, extérieure à nous. Elle est à l’intérieur de nous. Nous devons nous rassembler et être créatifs afin de transformer ce que nous produisons et la façon dont nous le produisons – plutôt que de construire des vaisseaux spatiaux pour continuer à produire ce que nous avons toujours produit, juste pour pouvoir l’emporter avec nous sur une autre planète.

En tant qu’humains, nous avons en nous de grandes énergies renouvelables : l’intelligence, la créativité, la solidarité, l’empathie, la capacité à collaborer avec les autres, etc. Il est temps que nous les appliquions pour relever le plus grand défi auquel l’humanité doit faire face, et que nous découvrions comment nous pouvons, ensemble, transformer nos entreprises en entreprises régénératives.

Et pour cela, il y a une bonne nouvelle : certaines entreprises régénératives existent déjà et ont un impact bénéfique, en combinant la création de valeur et la restauration des écosystèmes naturels.

Restez donc à l’écoute, car nous, Nexus, partons en voyage à travers le monde pour les rencontrer et découvrir ce qu’elles font et comment elles le font, et nous partagerons ces histoires avec vous afin que de plus en plus de personnes puissent être inspirées par ces exemples.

Bientôt, une masse critique d’entreprises commencera à se régénérer et à devenir régénératives, et, soudain, cette Lune intérieure que nous recherchons ne semblera pas hors d’atteinte après tout.